Une case en moins

17 août 2011

Les GROS MOTS (CHROMOS) de TINTIN (Venez comme vous êtes !)

Une exception ce soir, puisque cette note m'a été soumise par Philippe Morin, rédacteur en chef de feu la revue PLG, directeur de la maison d'édition du même nom, et relation amicale BDphile.

Comme celle-ci présente un intérêt critique certain, même si l'on quitte l'analyse BDphile pure d'une case pour rentrer plutôt dans la polémique sujette à une autre, je préciserais donc ceci : Etant moi-même plutôt fan de Hergé, mais ne souhaitant pas valider toutes ses prises de position (du passé), et considérant que Moulinsart SA doit assumer l'entièreté du patrimoine Hergéen, (...) j'assume de mon côté la publication de ce billet sur 1caseenmoins. C'est parti :

Chromo43Titre  :  les Chromos "Voir et savoir" : un « Hawker Typhhoon »

L'auteur : Hergé

l'Editeur : Lombard (©Casterman) et Septimus

La date : 1953

Le contexte :

A partir de 1953, a lieu la publication de la collection « VOIR et SAVOIR par HERGE » publiée par le LOMBARD (mais dont le copyright est CASTERMAN et qui en aussi est l’imprimeur).
C’est une collection du Chèque tintin. 
Plusieurs séries d’images de format moyen que l’on gagne en réunissant les fameux Chèques Tintin que l’on trouve dans plusieurs marques de produit alimentaires.
Il existe un album cartonné dans lequel on colle ces images en emplacements prévus à cet effet.

L’album IV est consacré à l’Aviation, et la série 9 est consacrée aux avions de la seconde guerre
mondiale (les séries étant chronologiques).
Chaque image comporte un dessin en couleurs de l’avion en question avec un dessin de Tintin en
situation par rapport à l’avion.
Pour l’instant, rien de sensationnel. 


Plusieurs de ces images sont évidemment consacrées aux avions allemands de cette guerre, et
cela permet de mettre en situation Tintin de façon plutôt humoristique (habillé avec l’habit
traditionnel bavarois, ou bien guindé en officier supérieur de la Luftwaffe, l’armée de l’air
allemande).
Il est notoirement acquis que c’est Jacques Martin, alors travaillant au Studio Hergé, qui est en
charge de ces dessins réalisés dans le plus pur style Ligne Claire. Mais c’est sans doute Hergé qui
garde la main sur les dessins de Tintin. Certains (mais pas tous) sont complétés de sa signature.
Le numéro 43 de cette série, un « Hawker Typhoon », avion anglais datant de 1942 qui a
notamment servi sur le front de l’Ouest après le débarquement allié en Normandie en 1944, réputé
pour être équipé d’un armement redoutable qui lui permettait de détruire notamment les tanks
allemands. Chromo43gros
Le dessin de Tintin le représente en uniforme de l’armée allemande (version camouflage pour
l’automne), en équipement complet, avec un fusil, une baïonnette et un masque à gaz, courant
avec Milou à ses trousses pour échapper à l’avion en piqué. Il a signé le dessin.
Mais si l’on regarde de près le dessin, on constate que cet uniforme n’est pas un simple uniforme
de l’armée allemande, l’insigne du col ne laisse aucun doute, il s’agit d’un insigne de la SS, la
« Waffen-SS », cette unité spéciale de sinistre mémoire qui possédait sa propre hiérachie et qui se
battait sur tous les fronts aux côté de l’armée allemande, s’occupant notamment des basses
besognes (en France, ils sont responsables de la destruction du village Oradour-sur-Glane et de
ses habitants). Waffencouleur
On peut se demander, pourquoi 8 ans seulement après la fin de la guerre, Hergé a cru bon
d’ajouter ces 2 terribles lettres sur le col de Tintin, alors que rien ne le justifiait, et l’absence
d’insigne aurait simplement identifié Tintin à un simple soldat anonyme de l’armée régulière ?
S’agit-il d’une façon de sous-entendre que si Tintin avait porté l’uniforme allemand, il se serait
forcément enrôlé dans la Waffen-SS....

Souci d’exactitude historique puisque les belges qui souhaitaient se battre sur le Front russe pouvaient s’engager dans une Division de la SS spécialement créée en 1944 à cette occasion, et appelée Division Wallonie (de même qu’en France, il y eu la Division Charlemagne) ?  
Et pourtant, le Typhoon ne s’est jamais battu sur le Front de l’Est. 
Et pourtant, l’insigne SS figurant sur le col des soldats figurait sur le col droit, en blanc sur fond
noir, ce qui n’est pas le cas ici.
On peut donc estimer, que c’est en toute connaissance de cause qu’Hergé a ajouté discrètement
cet insigne, sorte de clin d’œil de mauvais goût ? 
En tous les cas, ce dessin est passé inaperçu.

SSpubOn rappellera que ces albums n’ont été réédités qu’une seule fois,  à la fin des années 70 par les éditions SEPTIMUS à tirage limité. Mais depuis trente ans les éditions Moulinsart, pourtant à l’affût de tout le matériel peu connu lié à Tintin ne les ont jamais réédités.


...De revoir ce dessin près de soixante ans plus tard, avec le recul, peut provoquer une gêne, voir un malaise. En tous les cas, jamais ce dessin ne pourrait aujourd’hui être publié tel quel sans justification ni sans réaction... ("Ce qui est désormais fait ce soir"... , note de "l'éditeur".)

 
Philippe MORIN 

UN site de référence pour visualiser l'ensemble des chromos d'Hergé : Tintinpassion

tintinmcdoImage ci-dessus trouvée sur :

http://www.touscollectionneurs.com/forum/viewtopic.php?p=228531

Posté par hectorvadair2 à 23:31 - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Commentaires

    Salut, très intéressant, c dommage de ne pas voir un jpg du zoom du col de l'uniforme
    Narel

    Posté par Narel, 18 août 2011 à 10:01
  • Tout cela me semble excessif. Il était d'usage dans le journal Tintin de faire apparaître ce personnage sous différents costumes en accompagnement des reportages ou des articles historiques qui y étaient publiés. C'était une sorte de gag rémanent et un clin d'oeil aux lecteurs du journal, mais aussi une manière de rester dans la BD. J'ai le sentiment que cela ne va pas plus loin que ça.

    Posté par Raymond, 18 août 2011 à 11:04
  • Je trouve d'ailleurs débile l'idée d'habiller Tintin en uniforme allemand alors que la Belgique a été en guerre contre l'Allemagne Nazie. Et de toute manière, Tintin en tant que Belge n'a pas à porter l'uniforme allemand... sauf s'il s'engage dans la Division Wallonie. Je crois plus à une dérive d'obsédé de la doc qu'à une volonté politique. Mais le concept est de toute manière foireux (on ne peut pas négliger un mauvais esprit chez le concepteur de la collec).

    Posté par Li-An, 18 août 2011 à 12:06
  • @Narel :vous pouvez zoommer sur la deuxième case avec votre navigateur. cela suffit à voir de plus près.

    @Raymond : excessif, peut-être, mais le dessin d'Hergé ne l'est-il pas aussi ?

    @Li-An : effectivement, je pencherais moi-même aussi pour le côté hyper documenté d'Hergé et de ses collaborateurs direct comme Martin. Ils se sont "piégés" eux-mêmes en allant peut-être un peu trop loin dans le détail.

    Posté par Hectorvadair, 18 août 2011 à 12:15
  • Comme une actualité brulante concernant Tintin a été lancée cette semaine sur les panneaux d'affichage Bus (entre autres), je ne peux résister à l'impertinence de rajouter un sous titre (et une image) à cette note. ("Venez comme vous êtes")

    Posté par Hectorvadair, 18 août 2011 à 12:19
  • Très intéressant.

    Selon moi c'est tout simplement parce que la majorité des gens ne connaissaient pas la différence entre un soldat allemand régulier et un SS. Et quitte à représenter un soldat allemand apeuré par un avion allié, autant lui faire porter ces fameuses lettres que le monde entier associe à l'horreur absolue.

    Ce qui est plus surprenant en effet, c'est qu'on ai grimé Tintin sous les traits d'un officier ennemi. On peut en conclure que la société d'alors avait l'esprit plus ouvert qu'on ne le pense puisque cela n'a choqué personne.

    Posté par Nicfit, 07 septembre 2011 à 15:48

Poster un commentaire