Une case en moins

30 avril 2010

Bande dessinées numériques : où en est t-on ? (Dossier 1)

Le récent dossier de la revue DBD* fait une sorte de point sur le sujet, à l'occasion du lancement de la plateforme Iznéo "le plus grand choix de Bd en ligne" (dixit leur site). > En fait une poignée de grands éditeurs regroupés, mais proposant un choix peu... lisible. Quelques autres ressources sont citées, et la conclusion est que tout est en train de se jouer et que 2010 sera l'année du déploiement de la lecture en ligne.

Si l'on souhaite se faire une première idée des services proposés, on pourra se reporter à quelques articles. Pourquoi pas alors ces  "Web et bande dessinée"  parus dans "Bande dessinée art reconnu, média méconnu" (Hermés #54, CNRS éditions), où l'on remarque différentes approches de lecture de BD en ligne, et la prédominance des sites d'auteurs sur ce créneau. On pointera à ce sujet : Manolosanctis, plutôt pro dans ce domaine, avec un aspect communautaire assez développé. D'autres arrivent sur le marché et font appel aux auteurs de tous genres.

Un nouveau métier est d'ailleurs en train d'émerger : créateur de BD en ligne. Mais le terme "BD" est t-il d'ailleurs toujours approprié ?

> Signer à ce sujet "l'Appel du numérique"

Cependant, en ce qui concerne l'engagement des éditeurs (et les grands surtout), cela est moins évident. Problèmes de technologie, reversement aux auteurs..., TVA...  qui sera le premier à organiser correctement ce nouveau marché ? On voit bien qu'à l'instar de la musique, certains problèmes juridiques restent aussi à régler.

Mais... tel l'Ipad qui draine derrière lui tout ses concurrents en terme de liseuse, le logiciel idoine qui permettra la lecture la plus confortable du média bande dessinée sera courtisé.

C'est alors sans doute le cas de Aquafadas, utilisé sur le site Ave comics, qui propose une solution vraiment innovante et agréable. On peut d'ailleurs se faire une belle idée en quelques pages avec le titre  "Billy Wild" de Guillaume Griffon, puisque la maison Akiléos est partenaire. > Là : optimisation de la lecture, avec déplacement facile via les flèches du clavier, et zoom automatique en douceur sur le sens de lecture, tel le mouvement naturel de l'oeil : Parfait !!

Il semblerait que Glénat soit séduite par Ave comics. Ceci présage peut-être de meilleurs lendemains pour les amateurs, lorsque l'on voit que certains services officiels ne dépassent pas actuellement la solution de PDF (zoomable et feuilletables certe), en ligne, solution déjà exploitée  de manière illégale par certains internautes. Des collections entières de classiques tels Titeuf, Astérix, Barge rouge... sont en effet déjà lisibles et téléchargeables depuis longtemps sur Internet...

Ave comics, les amateurs te salutant !

* L'Appel du numérique : http://jesigne.fr/appeldunumerique

> D'autres services récents :  http://www.carambapublishing.com/

Un comparatif des 1ers services sur ebouquins.fr (daté Eté 2009)

* Dbd #42  Avril 2010

Nb : Cette note est un re-post de : http://ateliere2m.blogspot.com/

Posté par hectorvadair2 à 20:38 - Dossiers - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

Poster un commentaire