Une case en moins

01 décembre 2008

Le zen de numéro 9 ! (Number five)

numberfive___2L'album : Number 5, tome 2

 L'auteur : Taiyo Matsumoto  

l'Editeur : Kana

La date : 2004 pour l'édition française

La page : 

Les cases : 1,2,3

Le contexte :

Number nine, à la poursuite de Number five pour l'éliminer est confronté à une apparition psychique de Number four, l'aide de Number five, qui a la faculté de se transformer et d'apparaître à peu près n'importe où sous n'importe quelle forme.
...Number four est habituellement dessiné sous la forme de deux petites bonnes femmes jumelles qui font la paire. A ce moment précis, elles se transforment en un dragon géant qui agresse le chasseur et l'enflamme.

Number nine étant un vrai professionnel de la chasse ne s'en laisse pas compter, et reste immobile, tandis que ses soldats prennent la fuite, terrorisés.number5___1

En dehors du fait que la scène est particulièrement cruelle, le décalage produit entre la violence de l'attaque et la tranquilité relative que le soldat arrive à conserver de façon très zen procure une sensation étrange et inhabituelle. La science-fiction émanant du récit depuis le début, bien que très bizarre, atteint ici un paroxisme étonnant. La représentation réaliste de l'immolation de number nine, conjuguée avec le dialogue normal qu'il continue de tenir avec number four provoque un paradoxe exacerbé que l'on aurait du mal à intégrer normalement. Le talent de Masumoto permet cependant de faire passer la pilule.

Lui à qui on peut trouver dans le dessin et l'étrangeté du récit des influences du Garage hermétique de Moebius, non dissimulées d'ailleurs, prouve là avec ce genre de scène une efficacité et une   originalité très personnelles.

Un très grand manga, et un très grand récit de S.F en bande dessinée.

A lire : La critique objective et détaillée de Number five sur Mangaverse

Posté par hectorvadair2 à 15:06 - Une case en moins - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    c'est marrant, pour moi Number Four c'étaient deux gamins, pas des bonnes femmes... ou plutôt des êtres asexués ?

    Posté par Mann, 01 décembre 2008 à 16:11
  • Ooooh... je me disais bien que j'allais commettre une erreur sur Number five que je n'avais pas en main lors de cette note.
    Asexués ?... oui peut-être. En fait moi ils m'ont fait penser à des petites poupées russes.
    Mais je vais retourner voir de plus prêt le fin du fin.
    C'est marrant en tous cas comme on retrouve à ce moment là (si on voit deux gamins) la complicité qu'on trouvait déjà dans Amer beton entre Blanc et Noir...
    Matsumoto a vraiment quelque chose à nous dire sur l'enfance...

    Cf. note précédente sur le blog d'hectorvadair :
    http://leblogd-hectorvadair.blogspot.com/
    2008/09/matsumoto-number-one.html

    Posté par Hectorvadair, 01 décembre 2008 à 22:30
  • et aussi dans "frères du Japon" ou encore "Gogo Monster" (selon moi, l'un des meilleurs).

    Posté par Mann, 02 décembre 2008 à 01:17
  • Malgré le côté très Moeb, je n'ai pas réussi à accrocher à la série. Il faudrait que j'essaye Amer Béton...

    Posté par Li-An, 02 décembre 2008 à 12:33
  • Ta BD Mann

    Mann, c'est ton premier projet ce qu'on voit sur ton blog ? C'est clair que l'influence Matsumoto est indéniable. Mais à la lecture des première planches, ca le fait pas trop mal en terme de dialogues et de situations. Ca mérite.
    As-tu eu des avis d'éditeurs ?

    Posté par hectorvadair, 02 décembre 2008 à 13:11
  • c'est un de mes projets en effet. Je n'ai visé que les éditeurs de manga, peut-être que c'est une erreur. Je n'y connais pas grand-chose...
    Un bout de Blaxxoil devrait être publié dans Halbran d'avril prochain (le fanzine de José Roosevelt).
    @ Li-An : je te conseille évidemment Amer Béton, et Gogo Monster. J'avoue avoir moi-même eu du mal à rentrer dans N°5. C'est un peu "Les Noces de Cana" découpé et réassemblé en bouquin

    Posté par mann, 02 décembre 2008 à 15:09

Poster un commentaire